Nouvelle formation « Déployer & Rayonner ce qui vous est essentiel dans la vie »

Ou comment déployer avec impact, énergie et harmonie dans votre environnement, ce qui vous est essentiel pour vous accomplir dans la vie et pour contribuer à un monde meilleur ?

Suite à une première session qui a rencontré succès et résonnance auprès des participants, le second parcours démarre le week-end des 27 et 28 Mars 2021 : Ci-dessous vous retrouverez des témoignages des participants de la 1ére session 2020-2021

CETTE FORMATION EST DESTINEE A VOUS QUI SOUHAITEZ …
* Clarifier & déployer ce qui vous est essentiel dans la vie et mettre en action votre potentiel créatif pour vous accomplir
* Trouver Confiance & Puissance personnelle pour oser vous confronter positivement, vous positionner, vous lancer et dépasser vos peurs
* Vous sentir utile, avoir + d’impact et contribuer à un monde meilleur en relation avec la nature et le vivant
* Retrouver du sens & un équilibre de vie plus harmonieux entre réalité, aspirations profondes, choix et actions
* Faire bouger les choses dans votre écosystème, et entretenir des relations authentiques et sereines

et pour les 50 personnes interviewées pour lancer cette formation, les principales difficultés sont les suivantes : 

* Vous avez du mal à clarifier ce que vous voulez vraiment et où et comment vous pourriez vous accomplir
* Vous manquez d’énergie, d’assurance et de confiance en vous pour vous lancer et vous faites face à : Une tendance à vous dévaloriser ; L’incertitude et les doutes qui vous freinent ; La crainte de vous confronter à vos incohérences ; La crainte de perdre vos acquis et la peur de vous engager ; La difficulté de faire face à vos émotions et au stress
* Il vous est difficile de vous positionner et de vous affirmer dans vos relations, notamment avec vos proches qui ne comprennent pas votre démarche

Si vous vous retrouvez dans ces souhaits et difficultés, cette formation est pour vous et elle vous permettra de :
* Clarifier et déployer ce qui vous est essentiel dans la vie et gagner en énergie et sérénité pour oser vous lancer
* Gagner en puissance personnelle d’agir et en impact sur votre environnement pour contribuer à un monde meilleur, plus humain et harmonieux de la nature.
* Créer des relations authentiques et sereines dans le respect de vous-même et des autres

Programme et modalité d’inscription de cette formation détaillés ici : ACCORD -Déployer & Rayonner ce qui vous est essentiel – 2021

Le parcours :

  • 2 jours sur un 1er week-end où vous explorez en 4 temps le cercle de vie fondée sur des lois universelles (prochain le 27 et 28 Mars 2021)
  • 1 webinaire en soirée toutes les 3 semaines (Le Mercredi de 18h30 à 20h00) pour maintenir une dynamique d’action
  • 2 séances d’accompagnement individuel d’une heure réparties sur la période et au besoin
  • 1 groupe privé permettant de maintenir le lien, de partager du contenu et les avancées et difficultés de chacun
  • 2 jours sur un second week-end, 90 jours après environ (cycle d’une saison) où les 4 temps du cycle sont repris avec d’autres pratiques, avec vos avancées concrètes et votre nouveau regard sur la vie (Prochain parcours le 26 et 27 Juin 2021)

Nous vous proposons un appel téléphonique pour clarifier vos besoins, votre intérêt et notre solution avant de vous inscrire : Merci d’appeler Christophe Lhôte au 06 87 89 27 52

Vos 2 animateurs -formateurs : Jean-Yves Bourré « éclaireur d’un autre regard » et Christophe Lhôte « facilitateur de changement »

 

Témoignages : Je peux vous mettre en relation avec ces personnes sui vous le souhaitez.

« J’étais arrivée à un moment de ma vie, où je me suis dit STOP ! C’est MOI qui décide de ce que je veux faire dans ce monde, et de ce que je veux lui apporter. Si vous cherchez une formation « classique », passez votre chemin !
En revanche, si vous avez besoin d’ouvrir vos horizons, si vous avez besoin de découvrir ce qui fait sens en vous, ce qui vous fait vibrer, là, oui, vous êtes au bon endroit.
Et oui, cette formation est un subtil mélange de réflexions sur soi, de partages et de découverte du champ des possibles. Elle ouvre les portes sur une autre lecture du monde, et de la vie.
Cette formation amène à une ouverture de pensée nouvelle, à cette autre vision de notre place dans ce monde grâce aux Peuples Premiers et de leurs liens indéfectibles et si précieux à notre Terre-mère. Effectivement, comment comprendre et intégrer dans notre quotidien cette étonnante forme d’interaction.
Les deux formateurs sont très complémentaires, avec une douce bienveillance, ils s’adaptent à votre rythme.
Si vous souhaitez dès aujourd’hui donner la lumière à votre essence intérieure et détenir les outils de comment la mettre en vie, Foncez-vous inscrire ! » Marion Q.

******************************************************************************

« Très peu consommateur de formations, j’ai tenté l’expérience de cette approche originale en double thématique. J’avais l’intuition que c’était la formule qu’il me fallait. Après ces premières sessions, le bénéfice que j’en tire est immense : le partage d’expérience, l’ouverture d’esprit sur d’autres modes de pensées, le recul par rapport au stress permanent de la vie quotidienne. Je ne pense pas que j’aurais pu arriver à ce résultat avec une formation classique. Merci Jean-Yves et Christophe d’avoir mis en place ce module. S’il vous plait, continuez ! » Fréderic B.

******************************************************************************

« J’ai adoré ce début de cursus et le Duo Jean Yves / Christophe. J’ai été très intéressé par l’approche des peuples premiers et toutes les belles informations dispensées par Jean Yves. Ne pratiquant pas beaucoup (malheureusement) la méditation je n’ai peut-être pas eu accès à toutes les informations mais cela m’a donné envie de progresser dans ce domaine. J’apprécie également le fait de le faire en collectif, avec l’écoute, le respect, les partages de toutes et tous ainsi que tous les éléments mis en ligne sur notre page Facebook… » Cédric L.

******************************************************************************

« J’aime beaucoup le mélange entre les méthodes de coaching plus classiques et la vision animisme plus basée sur une vision globale du monde, où nous nous situons sur un plan moins personnel mais plus ancré dans une toile de vie où tout interagit : prendre conscience de ce que nos actions vont apporter à cette toile de vie et pas seulement pour nous même. Apprendre à donner avant de recevoir. Le Qi Gong nous a permis de commencer les journées dans un état de bien être propice à l’échange et à la création. La vision du marin/architecte/artisan est vraiment extra pour comprendre les étapes de notre projet. Enfin, le travail de groupe est vraiment riche en échanges et découverte de notre capacité à interagir avec les autres avec des sens que nous utilisons peu. Merci à nos deux formateurs. » Murielle V.

**********************************************************************************

« Moi qui ne suis pas habitué à la méditation mais qui a toujours souhaité en faire, les deux premières journées m’ont permis de m’y remettre et de sentir un peu plus le monde qui m’entoure : Je regarde les feuilles des arbres, je les écoute et je sens le vent dans mes cheveux (alors que je n’en ai presque plus…), j’ai l’impression d’y voir un peu plus clair. Pas dans la maitrise des techniques professionnelles ou dans mon organisation, mais simplement dans ma manière d’être et de ressentir les choses. Un peu difficile à expliquer cette sensation. Merci pour ces supers moments. » Frédéric J.

*************************************************************************************

« Les deux 1ers jours ouvrent le début d’une grande aventure. Accueil, bienveillance, ouverture, écoute, partage, découvertes, émotions ne sont que quelques-uns des mots qui qualifient ce parcours. Grâce aux expertises de Christophe et Jean Yves, aux expériences de chacun, on est embarqué et dynamisé pour aller vers ce qui nous est essentiel. La force du groupe est exceptionnelle. Les présentations des pratiques des peuples premiers donnent à mon sens un éclairage qui permet de se recentrer, se resituer par rapport à un tout. Bref, J’ai aimé être avec ce groupe. Merci. » Catherine M.

L’organisation apprenante : Clef de l’agilité dans un monde instable

Dans un contexte social, écologique et économique de plus en plus complexe, les entreprises qui veulent continuer de se développer n’ont pas d’autre choix que de s’adapter à leur environnement sans cesse en mouvement. Mais comment faire ? Imaginé au début des années 1990 par Peter Senge et Chris Argyris, le concept d’entreprise apprenante est sans doute l’une des clefs permettant aux organisations de jouer les caméléons face aux nombreux changements auxquels elles ont à faire face. Explications.
Face à l’impermanence de l’environnement, opposer la permanence de la posture « apprenante ». C’est en résumé ce qu’ont proposé, au début des années 1990, Peter Senge et Chris Argyris, respectivement professeur de management et théoricien des organisations.

 

Cinq activités
Selon Peter Senge, les organisations apprenantes sont « des organisations où les gens développent sans cesse leur capacité à produire les résultats qu’ils souhaitent, où des façons de penser nouvelles et expansives sont favorisées, où l’aspiration collective est libérée et où les gens apprennent continuellement à apprendre ensemble ». Plus qu’un modèle, ce mode d’organisation qui se décline tant au niveau de l’individu, du groupe que de l’entreprise elle-même, est avant tout un état d’esprit. Si chaque entreprise se doit d’inventer son mode d’organisation apprenante plutôt que d’appliquer un schéma préétabli et ce, pour tenir compte du contexte dans lequel elle évolue, elle doit notamment développer cinq activités pour s’inscrire dans cette dynamique : la résolution de problèmes en groupe, l’expérimentation, le fait de tirer les leçons des expériences, l’apprentissage avec les autres et le transfert des connaissances. Si, par ces activités, ce mode d’organisation se rapproche du concept d’entreprise libérée dans la mesure où c’est à chaque entreprise d’inventer son propre modèle et non de le dupliquer, il se singularise de ce dernier en prenant le contre-pied de la croyance « si le patron ne bouge pas, rien ne bouge ». En effet, en bougeant les lignes et paradigmes à son échelle (soi-même, son équipe, son cercle rapproché dont sa hiérarchie) et grâce à un « effet papillon » systémique, de nombreux réseaux apprenants, communautés de pratiques, fabrique de pratiques managériales et autres mentorats, tutorats et coaching internes vivent aujourd’hui de manière autonome dans leur propre écosystème et se déploient dans les entreprises. Quelques exemples.

Un groupe de 30 femmes dans l’industrie
Ainsi, dans un grand groupe pharmaceutique, cette femme, cadre, s’est emparée de la question de la valorisation des femmes au sein de l’entreprise dans le contexte de l’égalité hommes / femmes en lançant une communauté de pratiques. D’abord discrète, l’initiative a séduit une puis deux puis trois femmes jusqu’à constituer, en l’espace d’un trimestre, un groupe de 30 femmes travaillant sur le sujet en vue de faire bouger les lignes à leur niveau, d’expérimenter ce qui pouvait l’être et de proposer ensuite des actions concrètes déclinables dans l’ensemble de l’entreprise. Ignorée par la direction des ressources humaines dans un premier temps, le projet a fini par arriver aux oreilles du Pdg et la question de la valorisation des femmes dans l’entreprise a pris une autre ampleur. Internationale cette fois. Cette communauté existe toujours.

Une collectivité territoriale
Autre exemple : dans cette collectivité territoriale, constat est fait que ce sont toujours les mêmes erreurs qui se produisent. Ajoutez à cela le ressenti des collaborateurs que les élus et l’organisation ont perdu leur « bon sens » et ne savent plus en donner, que la hiérarchie n’écoute pas ceux présents sur le terrain et c’est dans une situation très tendue que cette collectivité se retrouve. Avec un risque patent d’une rupture entre la base, l’encadrement intermédiaire et la direction. Que faire ? D’abord un diagnostic classique couplé à un forum ouvert afin d’identifier clairement ce qui fonctionne et dysfonctionne en écoutant l’ensemble des salariés. L’idée ici est de s’appuyer sur ce qui marche, de le valoriser et de le renforcer tout en identifiant ce qui ne fonctionne pas. Ensuite constituer différents groupes en réseaux apprenants et sur la base du volontariat pour travailler sur les thèmes considérés comme prioritaires, chacun au sein des groupes devant s’efforcer de regarder ce qu’il peut tirer comme enseignements et partager avec les autres. Le tout couplé à des formations au management transversal. Car c’est l’une des caractéristiques de l’entreprise apprenante : la transversalité. En favorisant cette dernière, on redonne de la responsabilité aux individus et aux groupes d’individus tout en permettant l’émergence de nouvelles connaissances et compétences, enrichies de l’expérience des autres. Par volonté d’exemplarité, le premier groupe à avoir été créé a été celui du comité de direction. S’il a bien fait bouger les lignes à son niveau, cela a donné lieu à peu de résultats et de visibilité vis-à-vis des équipes. Cependant, dès que les autres réseaux apprenants et les formations ont démarré, la démarche a pris tout son sens à l’échelle de la collectivité. De nombreux collaborateurs ont ainsi repris goût au fait de donner au-delà de leur propre poste et responsabilités, de demander, négocier et résoudre de manière constructive et collective, et, à leur tour, être porteurs de sens pour le propager aux autres collaborateurs. Ce déploiement prendra bien sûr du temps mais constat est fait qu’un mouvement a été initié et s’installe.

Immense défi humain
Séduisant, le concept d’entreprise apprenante, bien que presque trentenaire, est un mode d’innovation permanent. Il n’en est pas moins difficile à mettre en œuvre parce qu’il bouleverse une manière d’agir traditionnellement hiérarchique dans l’entreprise, ancrée depuis des années. De la part d’une direction, il nécessite que cette dernière accepte de lâcher prise sur sa volonté de contrôle à tout prix et qu’elle donne à connaître et à partager sa vision de l’avenir. De la part des individus, il implique qu’ils acceptent de regarder leurs collègues et leur équipe comme une source d’apprentissages et non plus comme un concurrent ou un collaborateur lambda dont on ne sait pas trop ce qu’il fait dans l’entreprise. Il suppose aussi de renoncer à une certaine forme d’autorité, de « pouvoir sur » ainsi qu’à des croyances limitantes. Il exige également de chacun d’accepter de se remettre en cause, d’être remis en cause, de voir l’erreur comme un levier d’apprentissage voire d’innovation et de se considérer comme un individu ayant des compétences et des connaissances à transmettre. La clef de l’agilité et de l’adaptabilité dans un monde instable et aussi un immense défi humain. Pour finir, citons Carl Rogers, psychologue américain : « La seule personne qui soit éduquée, c’est celle qui a appris à apprendre… et à changer ».

Christophe Lhôte

 

Le saviez-vous ?
Les organisations apprenantes sont très présentes en Suède, au Danemark et aux Pays-Bas. Elles sont en revanche peu développées dans les pays méditerranéens comme la Grèce, l’Espagne et le Portugal.

 

Méditation, quand on a besoin de dire stop – Tout Compte Fait #TCF

Très belle émissions sur la médiation (France 2) : Le ton des journalistes français se « démocratise » et sort de la tendance critique sectaire habituelle. Les dernières études des neurosciences en la matière semblent y être pour beaucoup. En famille , En entreprise, Dans de grands restaurants, A l’école, à l’université, dans les hôpitaux, .. de beaux exemples et de belles personnalités.

Lire la suite